Assiduité en question

Dans un édito précédent, nous rappelions qu'inscrire son enfant dans un mouvement de jeunesse, le scoutisme en général, au Groupe Honneur en particulier, impliquait une certaine assiduité. Force est de constater que le message passe mal puisque, alors que la liste d'attente est toujours plus longue et les délais d'attente pour entrer toujours plus longs, le taux de présence aux activités est en continuelle diminution: de l'ordre de 50% en moyenne, un peu plus aux camps.

Si la plupart des membres, individuellement, peut prétendre à une certaine régularité - de l'ordre d'une absence sur 3 activités -, cela reste, à nos yeux, un taux d'absentéisme inacceptable, surtout au vu des motifs déclarés, édifiants à nos yeux toujours, pour justifier ces absences qui vont allégrement de l'anniversaire d'un copain à la venue d'une grand-mère, quand ce n'est pas tout simplement un lendemain de veille ou parce la météo n'est pas des plus avantageuses...

Nous ne le rappellerons jamais assez: le scoutisme, ce n'est pas une garderie ou une simple activité parmi d'autres: c'est avant tout un engagement solidaire à long terme (le terme allant en principe par périodes successives de 3 à 4 ans). Le scoutisme, ce n'est pas un choix que l'on remet en question à chaque réunion, décidant, au jour le jour si on y va ou n'y va pas. C'est un projet que l'on construit dans la durée, sachant que chacun peut compter sur les autres et que le groupe peut compter sur la présence et l'investissement de chacun. La devise des louveteaux est à ce titre exemplaire: "la force du loup, c'est le clan, la force du clan, c'est le loup!".

Qu'il soit donc clair dans l'esprit des parents comme des membres que s'ils décident d'inscrire leur enfant au Groupe Honneur ou d'y participer, ce n'est pas "que" pour s'amuser, c'est pour se construire et pour construire, vivre un projet ensemble, développer des compétences, découvrir de nouveaux horizons, vivre des aventures, en groupe. Cela demande cependant une certaine constance, une assiduité, avec toutes les contraintes que cela peut engendrer: pour les parents d'aider leurs enfants à tenir leurs engagements (leur "promesse") en venant aux activités même quand on en a pas envie et aux enfants à prendre cet engagement d'être un élément moteur d'un groupe en perpétuelle évolution et pas simplement un consommateur d'un divertissement bon marché.

Certaines sections ont donc déjà annoncé la couleur: 3 absences injustifiées et c'est le renvoi (pour laisser la place au suivant de la liste d'attente en espérant qu'il soit plus assidu!); d'autres sont moins sévères et se désespèrent de perdre ainsi leur temps à préparer avec amour une activité pour n'y accueillir en définitive que 2 pelés et 3 tondus; d'autres encore risquent de devenir au contraire plus sévères et d'en arriver à dire: 3 absences, justifiées ou non, en moins de 6 mois et c'est le renvoi aussi.

Le programme des activités est publié sur ce site de plus en plus tôt et de plus en plus systématiquement (il y a encore des progrès à faire, sans nul doute, mais cela s'améliore chaque jour): tenez-en compte pour organiser vos autres activités. Quant aux difficultés organisationnelles que cela peut engendrer (lieux, dates et heures des rendez-vous notamment): c'est justement une affaire d'organisation et de solidarité.