Le Groupe Honneur en pleine expansion

Depuis plusieurs années déjà, le nombre d'inscriptions au Groupe Honneur est en augmentation constante. D'un petit 350 membres actifs en 2002-2003, nous en sommes à ce jour à plus de 670 membres. Un succès incontestable tout à l'honneur des quelques 80 animateurs et cadres qui se dévouent bénévolement, toute l'année, sans compter, malgré leurs études et leurs multiples autres activités. Un mouvement en pleine santé donc, a priori, sauf qu'il ne parvient plus à suivre la demande. L'année passée déjà, cette année encore plus, le nombre de demandes d'inscription est tel que, pour certaines sections, la taille de la liste d'attente dépasse la capacité d'inscription annuelle. Déjà en septembre 2009, nous ne pouvons plus garantir de la place pour tout le monde avant 2011!!! Nous manquons d'animateurs pour ouvrir de nouvelles sections et les sections actuelles sont saturées. Un phénomène récemment encore renforcé par la fermeture de sections dans les régions voisines (Bruxelles Norois,....) et qui nous demandent de prendre en charge leurs affiliés ou qui nous transfèrent leurs demandes d'inscription.

Cette situation n'est pas sans risque : certains parents peuvent être mécontents de voir leur demande d'inscription refusée, certains animateurs peuvent être tentés de céder à la pression et d'accepter un nombre trop élevé de membres, au risque de mettre en cause la qualité de l'animation, d'autres peuvent regretter un manque de personnalisation de l'encadrement,.... Une certaine démotivation peut en découler, tant du côté des animés que de celui des animateurs... avec pour conséquence un taux d'absentéisme en nette augmentation. Nous nous retrouvons donc, paradoxalement avec un nombre très élevé d'inscrits mais un taux de participation aux activités en net déclin: de nombreux jeunes sont impatients de pouvoir rejoindre le Groupe Honneur tandis que certains de ceux qui sont inscrits ne participent pas suffisamment aux activités.

Beaucoup de membres (ou de parents) semblent en effet considérer que la participation aux activités est facultative; qu'ils peuvent décider de participer ou non au jour le jour, en fonction des devoirs à faire, des festivités de la veille ou de la météo. Comme si le scoutisme n'était qu'une activité parmi d'autres, un divertissement ponctuel quand on a rien de mieux à faire. Or le scoutisme est avant tout un projet à long terme, qui repose sur une assiduité et un engagement sans faille. Il est ce qu'on appelle "le 3ème milieu", à côté de la famille et de l'école. Il est un "apprentissage de la vie en groupe et en société". Il ne peut fonctionner et être bénéfique que si chacun y est un acteur et pas seulement un consommateur. Nous attirons donc l'attention des parents sur l'engagement qui sous-tend l'inscription de leur enfant dans un mouvement scout en général, au Groupe Honneur en particulier et leur demandons de veiller à ce qu'il participe à un maximum d'activités de sa section.